• Margaux Liagre

Européennes : que proposent les candidats en matière d'environnement ?

Mis à jour : 30 mai 2019

Les élections européennes approchent, dimanche 26 mais, tous les français sont invités à se rendre aux urnes pour élire les nouveaux députés européens. L’urgence climatique est aujourd’hui claire. Nous allons donc analyser chaque programme en matière d’environnement et d’écologie pour vous aider à faire votre choix. Au vu du nombre important de listes, l'article ne traitera que les listes ayant obtenu le plus d'intentions de votes selon le sondage IFOP

Le programme de La république en Marche


La liste de La République en Marche, qui recueille 24% des intentions de vote a montré un fort engagement dans la préservation de l’environnement.


Du côté de l’environnement, la liste menée par Nathalie Loiseau envisage de défendre un budget agricole afin d’assurer un revenu élevé à tous les agriculteurs. Concernant le bien-être animal, le parti prévoit d’orienter les aides agricoles vers des modèles plus propres et respecter du bien-être animal.


Concernant l’écologie,  LREM souhaite investir dans la transition écologique et solidaire, en attribuant 1 000 milliards d’euros d’ici 2024 au développement d’énergie et de transports propres.


Pour ce qui est de l’énergie, la liste reprend les engagements de campagne d’Emmanuel Macron en voulant fermer toutes les centrales à énergie fossiles, afin de sortir des hydrocarbures d’ici 2050.

Sur le plan de la pêche et de la mer, la liste de l’ancienne ministre chargée des affaires européennes entend passer à 30% (contre 4 actuellement) de zones marines européennes protégées par Natura 2000 et faire de l’Europe le moteur d’un accord sur la protection de la biodiversité terrestre et marine en 2020.


Pour en finir avec le plastique LREM prévoit d'interdire le plastique non recyclable d’ici 2025 et les micro-plastiques ajoutés aux produits ménagers, cosmétiques et aux peintures, d’ici 2020.

Le programmes de Les Républicains


La liste conduite par François-Xavier Bellamy et soutenue par Laurent Wauquiez s’engage sur le plan agricole à créer un « Fonds européen permanent de la prévention et de gestion des crises agricoles » décrit comme viable, flexible et efficace. Le parti qui recueillerait 10% des intentions de vote, souhaite aussi assurer le renouvellement des exploitations agricoles par un soutien massif aux jeunes agriculteurs et développer des stratégies de modernisation des exploitations et renforcer les aides à la conversion vers l’agriculture biologique.


Concernant l’écologie, LR envisage la mise en place d’un Plan européen pour le climat favorisant les prêts à taux zéro aux États membres, collectivités, entreprises et particuliers et le renforcement de l’économie circulaire en valorisant les filières de recyclage.

Sur le plan énergétique, la liste de François-Xavier Bellamy souhaite réduire la dépendance énergétique de la France en visant le « 0 carbone » à l’horizon 2050 en favorisant un mix énergétique adapté aux réalités des territoires. Aussi, LR envisage de refuser toute taxation intérieure supplémentaire des entreprises ou ménages européens.

Quant à la pêche et la préservation des océans, le parti s’oppose à la baisse prévue du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (développer des outils d’accompagnement des pêcheurs, financer la modernisation des flottes, assurer la préservation des ressources halieutiques).


Pour finir, sur la question du plastique la liste souhaite mettre en place une « Stratégie plastique » à l'échelle européenne, consistant à systématiser les modes de collecte et de recyclage à l’échelle de l’UE.


Le programme de La France Insoumise


La France insoumise, menée par Manon Aubry, est la liste qui émet le plus d’ambition concernant l’environnement, l’écologie et l’agriculture. De nombreuses mesures se succèdent. Nous allons seulement énoncer les principales. Toutefois vous pourrez retrouvez davantage d’information sur le site de l’IFRAP.

Sur le plan agricole, la liste receuillant 7,5% des intentions de votes entend assurer la souveraineté alimentaire en refusant le modèle d’agro-business tourné vers l’export hors UE, développer l’agriculture écologique et paysage et garantir des prix rémunérateurs eux paysans. Elle ambitionne aussi sortir des pesticides, nanopesticides et OGM en interdisant, à l’échelle européenne, le glyphosate et établir un plan de sortie des pesticides.


Concernant le bien-être animal, la liste soutenue par Jean-Luc Mélanchon envisage de faire adopter une charte européenne des droits des animaux et lutter contre la maltraitante animale, interdire les transports d’animaux vivants sur de longues distances, interdire la production et la vente de fourrure. Elle souhaite aussi soutenir la proposition du Parlement européen visant à interdire mondialement l’expérimentation animale dans les cosmétiques et protéger les animaux utilisés à des fins scientifiques.

Sur le plan écologique, La France Insoumise envisage d’instaurer la règle verte au niveau européen en interdisant de prélever davantage à l’écosystème que ce qu’il est capable de supporter ainsi que d’adopter un plan de sauvegarde pour la biodiversité en Europe. La liste entend créer un institut européen public de recherches sur la transition énergétique.

Sur la question énergétique, la liste de Manon Aubry envisage de revoir à la hausse les objectifs de réduction des émissions de CO2 adoptés par la COP 21 pour atteindre l’objectif de neutralité carbone en 2050.

Seule mesure concernant la PAC (politique agricole commune): réduire la part d’alimentation carnée en favorisant les subventions de la PAC pour les cultures végétales à destination de l’alimentation humaine.

Afin de préserver les fonds marins, LFI souhaite interdire le financement de la pêche au chalut et des pêches qui ravagent l’océan, engager un « Plan mer » européen pour développer l’économie maritime (énergies marines renouvelables), lancer un programme européen de dépollution des mers et océans. Dans le même but, le parti veut protéger le littoral européen en renforçant les normes et les contrôles sur les activités industrielles et agricoles à fort potentiel de pollution.

Pour finir, concernant le plastique la liste LFI veut demander la révision de la directive plastique afin d’interdire tous les plastiques à usage unique et construire une Europe « 0 déchet » par la réduction des déchets à la source et le soutien à l’économie circulaire avec recyclage, consigne ou compostage obligatoire.


Le programme du Rassemblement national


La liste du Rassemblement national, soutenue par Marine Le Pen est celle qui recceuillerait, selon le sondage IFOP la plupart des intentions de vote, avec 20%. Cependant, on retrouve très peu de mesure en faveur de l’environnement.

La liste menée par Jordan Bardella entend mettre en valeur et favoriser à l’international les richesses de notre terroir dans l’optique d’une politique agricole. Concernant l’écologie, la liste souhaite favoriser le local en détaxant les circuits courts et en surtaxant les importations mondialisées anti-écolologiques. Pour finir, elle veut mettre en place une grande Politique agricole française pour remplacer la PAC pour protéger l’agriculture française face à la concurrence déloyale.


La liste d'Europe écologie les verts

Pour finir, la liste Europe écologie les verts menée par Yannick Jadot affiche un programme visant à préserver au maximum l’environnement.

Bien qu’elle ne recueille que 9% des intentions de vote, la liste EELV prévoit en matière d’agriculture de viser une agriculture 100% bio et locale avec une première échéance à 30% en 2025, ainsi que l’interdiction des pesticides et tous les OGM, favoriser l’alimentation locale avec la généralisation des plans alimentaires territoriaux et une juste rémunération des agriculteurs, paysans avec une aide plancher revalorisée et un plafond de versement pour les grosses exploitations.


Pour ce qui est du bien-être animal, la liste de Yannick Jadot entend faire évoluer ce domaine en encourageant l’agroforesterie, favorisant les protéines végétales et tournant le dos à l’exploitation animale avec une sortie progressive des fonds des exploitations ayant des pratiques de maltraitante. Mais aussi en interdisant les fermes-usines et en limitant les grands centres commerciaux qui consument les terres et épuisent l’économie locale.


Du point de vue écologique, EELV envisage de nouveau l’Europe et la création d'un vaste patrimoine écologique terrestre et marin, des zones protégées et des corridors écologiques pour permettre un nouveau déploiement de la faune et la flore sur le sol européen. Mais il souhaite aussi s’engager dans une économie zéro carbone, développer un plan d’investissement massif pour sauver le climat et même créer une banque européenne du climat et de la biodiversité.

Pour la liste de Yannick Jadot, le seul objectif en matière d’énergie est de sortir définitivement du nucléaire et du charbon entre 2030 et 2050.

Pour finir, le programme émet la volonté d'en finir avec la société du plastique et de mettre en place un plan de lutte contre l’obsolescence programmée grâce à un dispositif debonus-malus.


Si vous n'avez toujours pas fait votre choix, je vous conseille de vous tourner vers l'article de Raphaëlle qui a récapituler les mesures essentielles des principales listes en course pour les élections de dimanche.

4 vues0 commentaire

© 2018. Tous droits réservés

    • Twitter - Black Circle
    • Instagram - Black Circle
    This site was designed with the
    .com
    website builder. Create your website today.
    Start Now