• Margaux Liagre

Bientôt la fin du changement d'heure ?


Photo de montre

Le 31 mars, nous passerons à l’heure d’été. Comme chaque année nous allons donc avancer d’une heure. Vous allez donc dormir une heure de moins mais le soleil tapera à votre fenêtre plus tard le soir et réchauffera vos douces soirées d’été. Mais depuis quelques temps certains politiques envisagent de supprimer ce changement d’heure.


Pourquoi changer d’heure ?


C’est en 1976 que la France décide d’instaurer un passage à heure d’été lors du dernier week-end de mars et repasser à l’heure d’hiver fin octobre. Cette mesure visait en effet à faire des économies d’énergie à la suite du choc pétrolier de 1973. Selon le ministère de la transition écologique et solidaire, ce changement d’heure aurait permis d’économiser 440 GWh (gigawatt-heure) durant la seule année 2009. Cela représente tout de même la consommation de 800 000 ménages. La France a donc économisé 44 000 tonnes de Co2. Au cours de ces dernières années, ces économies ne s’élèvent plus qu’à 351 000 GWh. Toutefois une étude du Bureau de l’évaluation technologique du Bundestag a annoncé que le changement d’heure ne permettrait de d’économiser que 0,8% de consommation annuelle des ménages allemands.

Une fin programmée du changement d’heure ?

Durant tout le mois de mars les citoyens ont pu faire entendre leur voix auprès de la Commission européenne sur leur désir de conserver l’heure d’été ou l’heure d’hiver. Cette suppression aura-t-elle une incidence sur l’environnement ? Selon une étude de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la maîtrise de l’énergie), l’énergie consommée entre 5h et 7h du matin est très largement compensée par la sous-consommation entre 19 et 23h. Cependant l’étude ne précise pas si ces économies sont dues à des changements de comportements ou à de réels gains d’énergie. Toutefois, il convient de préciser que la consommation d’énergie liée à la climatisation augmente lors du passage à l’heure d’été.


Cette suppression engendrera plusieurs changements. En effet, on pourra dès lors, constater des décalages pour les travailleurs frontaliers, et pourraient engendrer un manque de sommeil. Cependant la France connaîtrait aussi des horaires totalement différents d’un bout à l’autre de l’hexagone. De plus, l’Europe étant partagée entre trois fuseaux horaires différents, des problèmes relatifs aux transports naitront. Si l’heure d’été est choisie, la distinction ne se révélera qu’en décembre. Le soleil se lèvera à 10:06 à Brest et 09:18 à Strasbourg. Il se couchera donc aux alentours de 18:24 à Brest et 17:34 pour Strasbourg.


En 2007, la Commission européenne émettait des réserves quant aux économies réalisées de nos jours par le changement d’heure. C’est en août 2018 que l’idée de supprimer ce changement d’heure est évoqué par la Commission européenne. Selon son président, Jean-Claude Junker, c’est l’heure d’été qui est le plus susceptible de remporter les voix. Cependant, fin octobre, l’organisme a annoncé un report de cette suppression à 2021.


Selon la consultation citoyenne, terminée le 3 mars, 59% des Français disent vouloir conserver l'heure d'été tout au long de l'année. C'est une affaire à suivre qui pourrait bien modifier nos modes de vie.  




0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2018. Tous droits réservés

    • Twitter - Black Circle
    • Instagram - Black Circle
    This site was designed with the
    .com
    website builder. Create your website today.
    Start Now