• Margaux Liagre

La Californie, un modèle écologique à suivre ?

C’est un objectif ambitieux que s’est lancé le gouverneur de l’État, Jerry Brown: un bilan carbone neutre pour la Californie d’ici à 2045. Alors que les États-Unis de Trump se sont retirés de l’Accord de Paris sur le Climat en 2016, cet état américain compte bien dépasser les objectifs de ce dernier. En effet, le 10 septembre une loi a été votée, engageant ce qui est considéré comme la cinquième économie mondiale, à produire 100% d’électricité propre. Ainsi, plus aucune émission de gaz à effet de serre ne serait à prévoir. On estime que la production électrique de la Californie, représente 16% des émissions de gaz à effet de serre de l’État, aujourd’hui. L’objectif, à plus long terme est d’atteindre 50% de la production électrique provenant de sources d’énergies renouvelables d’ici à 2025 et 60% en 2030. Autres que les sources d’énergies renouvelables, l’État envisage, dans un second temps d’utiliser des sources n’émettant pas de gaz à effet de serre. Le nucléaire ou les centrales de gaz intégrant un système de récupération de CO2 émis, pourraient ainsi être utilisés. Bien sur les énergies solaire et électrique seront utilisées. Elles le sont déjà aux États-Unis au titre de 8% mais près de 20% pour la seule Californie. Le gouverneur, connu pour ses positions très engagées envers les énergies renouvelables, a dirigé son état pour en faire le pionnier de la lutte contre le changement climatique. Bien que l’archipel d’Hawaï, menacé par les montées des eaux du Pacifique avait montré une politique environnementale volontariste, la Californie reste un rare état à en faire son combat. Seize autres États ou collectivités telles que Washington ou New York se sont alliés à cette cause. L’État du sud-ouest américain se dit prêt à réduire ses émissions de gaz à effet de serre quitte à poursuivre l’administration fédérale en justice. Kevin de Leon, à l’origine de cette loi estime que « La Californie sera toujours à la pointe de la lutte contre le changement climatique, quelle que soit la personne qui occupe la Maison Blanche ». Selon lui, cette loi permettra de « doper l’économie » en partie grâce à la création de dizaines de milliers d’emploi. Actuellement, on compte dix fois plus d’emplois dans ce secteur, pour le seul état de Californie que dans les exploitations minières sur l’ensemble du pays.Le gouverneur à la tête du comté ouest des USA depuis 197à entend bien mener à bout son combat, aller à l’encontre de Trump et réaliser ses objectifs pour sauver la planète.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2018. Tous droits réservés

    • Twitter - Black Circle
    • Instagram - Black Circle
    This site was designed with the
    .com
    website builder. Create your website today.
    Start Now