• Margaux Liagre

Portrait : Sanna Marin


Sanna Marin est devenue en 2019 la nouvelle Première ministre de Finlande. Cela fait d’elle à 34 ans, la plus jeune chef de gouvernement de toute l’histoire du pays, et la plus jeune chef de gouvernement en exercice au monde ! Retour sur le parcours de cette femme qui a su s’imposer dans le paysage politique finlandais.


La Première ministre finlandaise, Sanna Marin, le 13 décembre dernier à Bruxelles. AFP

Sanna Marin grandit dans une famille populaire, avec une lourde histoire. Sa mère grandit dans une orphelinat, son père est alcoolique et, alors qu’elle est encore jeune, ses parents divorcent. "Comme beaucoup de Finlandais, ma famille est pleine d’histoires tristes". Sa mère se met en couple avec une autre femme. La jeune fille sera élevée par les deux femmes et elle dira "révélée" par ce couple homosexuel. "Mon enfance et ma jeunesse n’ont pas été marquées pas l’abondance matérielle, mais l’amour et la vie quotidienne. Malgré le fait que j’ai grandi dans une famille arc-en-ciel. Cela peut être un choc pour certains conservateurs" écrit-elle.


C’est la première de sa famille a entreprendre des études universitaires, qu’elle financera grâce à des "petits boulots" dans une boulangerie ou encore en tant que livreuse de journaux. Ces emplois lui évite de contracter un prêt étudiant qu’elle a peur de ne pas pouvoir rembourser par la suite. "Ma situation aurait été différente si le revenu de ma famille avait été plus élevé" a-t-elle confiée dans une interview. En 2017, elle obtiendra son diplôme d’administration publique.


Une carrière fulgurante au sein du Parti social-démocrate


Dès 2006, la jeune femme s’engage aux côtés du Parti social-démocrate finlandais. Toutefois, elle appartient à l’aile gauche de sa formation, avec une sensibilité écologique marquée. Elle se présentera, deux ans plus tard, aux élections municipales de Tampere, la troisième ville du pays. Cela restera à ce jour, son unique échec politique.


Élue au conseil municipale de Tampere en 2012, elle prendra la présidence l’année suivante. Suite aux élections législatives de 2015, Sanna Marin rentre à l’Eduskunta, le Parlement finlandais. En 2014, elle devient également seconde vice-présidente du Parti social-démocrate finlandais (SDP), puis première vice-présidente trois ans plus tard.


Début 2019, Sanna Marin remplace l’ex-Premier ministre Antti Rinne, alors en congé maladie, lors des élections législatives. Elle recueillera, lors du scrutin plus de 20 000 voix de préférence, ce qui constitue le meilleur résultat du parti. En juin de cette même année, le Premier ministre la nommera ministre des Transports et des Communications.


Le 3 décembre 2019, Antti Rinne remet sa démission au président, suite à la rupture de sa coalition gouvernementale. Cinq jours plus tard, Sanna Marin est désignée candidate par le SDP pour le remplacer à la tête du gouvernement. Elle recueillera finalement 36 voix, soit trois de plus que son adversaire Antti Lindtman.


Désignée officiellement Première ministre par le Parlement, le 10 décembre 2019, Sanna Marin obtient 99 voix pour et 70 voix contre. Elle devient alors la plus jeune femme à diriger le gouvernement finlandais. À 34 ans, c’est aussi la plus jeune chef de gouvernement en exercice dans le monde.


Une femme au répondant


En 2016, la jeune femme est attaquée par une journal local affirmant que la Finlande est dirigée par des "animaux politiques" sans expérience "de la vie professionnelle ordinaire des habitants". Elle répondra alors par un long billet sur son blog ou elle soulignera son "parcours typique" au sein du Parti social-démocrate, qu’elle a intégrée par le mouvement de jeunesse, avant d’en gravir les échelons.


Mais dès son arrivée en tant que Première ministre, Sanna Marin connaît des premières difficultés. Lundi 9 décembre, plus de 100 000 salariés ont inicié une grève de plusieurs jours, à l’appel des syndicats de l’industrie et des employés. Certains lui reprochent sa trop grande proximité avec l’ancien chef du gouvernement Antti Rinne, ce à quoi elle a répondu sur la chaîne télévisée Yle "Tous ceux qui me connaissent savent qu’on ne peut pas me contrôler". Le SDP apparaît cependant en dernière place des sondages, avec seulement 13,2%, devancé notamment par le parti d’extrême droite, Vrais Finlandais, qui recueille 24,3% des soutiens.


Depuis le début des années 2000, Sanna Marin est en couple avec l'ancien footballeur et entrepreneur Markus Räikkönen, avec qui elle a eu une fille en 2018.

5 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

© 2018. Tous droits réservés

    • Twitter - Black Circle
    • Instagram - Black Circle
    This site was designed with the
    .com
    website builder. Create your website today.
    Start Now