• Margaux Liagre

#Trashtag, le défi qui nettoie la planète



Initié il y a plus d’un an par Younes Drici Tani, le défi a été repris par Byron Roman le 5 mars dernier via une photo Facebook. Le challenge inspire, visiblement, car la photo a depuis été partagée plus de 320 000 fois ! Ce challenge consiste alors à se prendre en photo dans une nature polluée par des emballages plastique, des déchets etc…, de la nettoyer et se photographier une fois les déchets ramassés.

Ce mot est constitué de « trash » qui signifie ordures en anglais et du fameux hashtag, fréquemment utilisé sur les réseaux sociaux.

Fortement relayées sur les réseaux sociaux, ses actions conquièrent de plus en plus de monde et incitent chacun à faire un geste pour l’environnement.


Exporté dans le monde entier, le défi à amené sur Twitter ou Instagram à une déferlante de posts prouvant l’engagement de nombreux internautes. Que ce soit dans un parc ou en vacances, chacun peut y participer et contribuer à limiter la pollution dans la nature.


Le pouvoir des réseaux sociaux


Les réseaux sociaux ont une influence toujours plus grande influence sur les consommateurs de ces nouvelles plateformes. Déjà de nombreux défis ayant pour but de protéger l’environnement on été relayés et promus sur les plateformes de partage. De plus en plus d’acteurs s'en servent, notamment, pour toucher un public plus large. On peut notamment citer le collectif On est prêt qui avait organisé en fin d’année, un mois de défi à réaliser pour diminuer son impact sur l’environnement (https://margauxliagre.wixsite.com/mybetterearth/tous/onestprêt-le-challenge-aux-millions-d-abonnés).


Nombreuses sont les pages Facebook de « cleanwalkeurs » (littéralement marcheur qui nettoie, c’est-à-dire ramasser les déchets que l’on croise sur son chemin) qui fleurissent sur la toile ou encore de plogging (ramasser les déchets rencontrés en faisant son jogging). Les initiatives sont nombreuses et Internet ne fait que relayer, à grande échelle, les initiatives de chacun. Ainsi continuons à se servir d'Internet et des nouveaux moyens de communication comme armes pour la protection de l'environnement.  

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout